Sysmex France
Menu

Intervalles de référence – et ce que Sysmex peut offrir

Pour toute analyse de laboratoire clinique, des intervalles de référence fiables et précis sont essentiels pour interpréter correctement les résultats des tests. Par conséquent, Sysmex est souvent invitée à fournir des intervalles de référence pour les paramètres d’hématologie.

Si nous sommes heureux de pouvoir vous fournir une sélection de publications, notez que les intervalles de référence tirés de diverses études ne sont transposables qu’à certaines conditions, selon l’âge, le genre, l’appartenance ethnique, etc. de la population de patients en question. C’est la raison pour laquelle les personnes qui ont servi de base à la détermination de l’intervalle de référence choisi doivent être les plus semblables possibles à la population de patients à laquelle l’intervalle de référence doit s’appliquer.

Actuellement, différentes publications scientifiques fournissent des informations sur les intervalles de référence pour les analyseurs Sysmex. Ces études sont réalisées sur une variété de modèles d’analyseurs d’hématologie Sysmex et les intervalles de référence varient de façon évidente selon les populations concernées. Cela signifie aussi que les intervalles de référence publiés pour d’anciens modèles d’analyseurs doivent être validés avant d’être utilisés pour de nouveaux modèles. Comme (et ainsi qu’expliqué plus haut) il existe des différences entre les intervalles de référence d’hématologie déterminés sur la base de diverses populations, les informations dans le tableau ci-dessous peuvent faciliter la sélection d’un intervalle de référence approprié comme point de départ à la validation.

Exemples d’intervalles de référence pour les analyseurs Sysmex

Premier auteur Citation Analyseur Paramètres          Population
Arbiol-Roca A et al. EJIFCC XN-Series DIFF Espagnole
El Graoui et al. Clin Lab. XE-2100  

Marocaine

Pekelharing et al. Sysmex J Intl. XE-5000 DIFF + RET

Néerlandaise

Zierk J et al. Clin Chem XE-2100 CBC

Allemande, pédiatrique

 

Validation des intervalles de référence

L’adoption d’un intervalle de référence publié sans validation est impensable et peut même être dangereuse pour les patients. Son adéquation en tant que référence doit être examinée dans chaque cas. Dans ce contexte, la Fédération internationale de chimie clinique (IFCC) suggère la procédure suivante [1] :

Vingt échantillons de référence locaux sont collectés et comparés à un intervalle de référence publié ailleurs. Si un maximum de deux parmi les vingt échantillons sont en dehors de cet intervalle, il peut être utilisé. Si trois à quatre échantillons sont en dehors de l’intervalle de référence, vingt nouveaux échantillons doivent être collectés et mesurés. Si un maximum de deux parmi ces vingt échantillons sont en dehors de l’intervalle, il peut être utilisé. Si, au cours de la vérification initiale, cinq échantillons ou plus de deux échantillons d’un ensemble répété d’échantillons sont en dehors de l’intervalle publié, celui-ci ne peut être utilisé comme référence pour les patients locaux. Une nouvelle enquête ou la validation d’un autre intervalle de référence différent seraient les prochaines options à examiner.

[1] Solberg HE et al. (2004) : The IFCC recommendation on estimation of reference intervals. The RefVal program. Clin Chem Lab Med 42 : 710–714.

Une nouvelle approche indirecte pour déterminer les intervalles de référence

Le Committee on Reference Intervals and Decision Limits (C-RIDL) (Comité sur les intervalles de référence et les limites de décision) de la Fédération internationale de chimie clinique a récemment publié un document d’opinion sur les méthodes « indirectes » visant à déterminer les intervalles de référence [2]. L’approche « indirecte » pour déterminer les intervalles de référence est une analyse statistique des résultats déjà existants d’échantillons collectés à des fins de routine (par exemple, des échantillons collectés pour le dépistage, le diagnostic ou le suivi). Si cette nouvelle approche constitue un complément précieux à l’utilisation des méthodes traditionnelles directes, elle présente aussi un certain nombre d’avantages, car elle fonde les résultats sur les procédures analytiques et pré-analytiques appliquées, elle peut traiter un vaste éventail de populations, en particulier la population à laquelle s’adresse le laboratoire, et – avantage majeur – elle offre une relative facilité d’utilisation et présente des coûts beaucoup plus faibles. Dans ce document d’opinion, le C-RIDL de l’IFCC encourage les laboratoires « à utiliser des méthodes indirectes pour évaluer les intervalles de référence qu’ils appliquent, pour estimer les nouveaux intervalles de référence et pour publier et partager leurs résultats de manière détaillée et continuer à chercher de nouvelles techniques améliorées pour le processus ».

[2] Jones GRD et al. (2018) : Indirect methods for reference interval determination – review and recommendations. CCLM, 57 (1), 20-29 Gratuit sur Internet à l'adresse : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29672266/

Copyright © Sysmex Europe GmbH. All rights reserved.
Information

Nous informons les visiteurs que ce site Internet est, uniquement, à destination des professionnels de santé (*)
Merci de confirmer que vous êtes un professionnel de santé (*)

(*) Un professionnel de santé est défini comme toute personne habilitée à prescrire, dispenser ou utiliser des DMDIV (Dispositifs Médicaux de Diagnostic In Vitro) dans l’exercice de son art.

Excusez-nous.

Cette page est réservée aux professionnels. Ils ne sont pas autorisés.

Personnalisez vos paramètres

Nous utilisons des cookies pour vous permettre une utilisation optimale de notre site web et pour améliorer notre communication avec vous. Nous tenons compte de vos choix et nous n’utilisons que les données pour lesquelles vous nous donnez votre consentement.

* Peut conduire à des restrictions dans les contenus et l’expérience d’utilisateur
Détails sur les cookies
Cookies strictement nécessaires
Ces cookies contribuent à l’exploitation de notre site web en autorisant des fonctions de base, telles que la navigation sur le site et l’accès à des zones sécurisées de notre site web. Notre site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.
Cookies de statistiques
Ces cookies nous aident à comprendre comment des visiteurs interagissent avec notre site web, en récoltant des informations de façon anonyme. Ces informations nous permettent d’améliorer constamment notre offre.
Cookies marketing
Ils sont utilisés pour tracer des visiteurs sur des sites web. Ils ont pour objet de montrer des annonces pertinentes et attractives à chaque utilisateur et donc précieuses pour les éditeurs et les annonceurs tiers.