Sysmex France
Menu

Calendrier scientifique juillet 2021

De quelle manière pourrait-on soutenir davantage l’actuel traitement par ASE et ainsi améliorer encore la production de globules rouges du patient ?

Vitamine B12

Fer

Augmentation des doses d'EPO

Transfusions sanguines

Congratulations!

That's the correct answer!

Sorry! That´s not completely correct!

Please try again

Sorry! That's not the correct answer!

Please try again

Notice

Please select at least one answer

Contexte scientifique

Carence en fer et prise en charge de l’anémie en cas d’atteintes rénales

Dans le cas de l'insuffisance rénale chronique (IRC), l'anémie est le résultat d’une altération de l’érythropoïèse, laquelle est souvent due à un déficit de production d'érythropoïétine (EPO). L'administration d'agents stimulant l'érythropoïèse (ASE), tels que l'érythropoïétine humaine recombinante (rHuEPO), est un traitement efficace corrigeant potentiellement et entièrement le déficit de production de globules rouges.

Cependant, une disponibilité insuffisante du fer, due à une carence en fer absolue ou fonctionnelle, limite significativement l'efficacité thérapeutique de la rHuEPO [1]. Par conséquent, il est nécessaire d'identifier les patients requérant une supplémentation en fer. Les paramètres biochimiques tels que la ferritine sérique et la saturation de la transferrine se sont révélés moins précis dans l'évaluation de la carence fonctionnelle en fer en cas d’inflammations [2]. Ainsi, plusieurs directives de pratique clinique proposent de retenir les pourcentages de la numération de globules rouges hypochromes et la teneur en hémoglobine des réticulocytes pour l'évaluation de la carence en fer et l'évaluation des cibles de la thérapie ferrique chez les patients en IRC [3, 4].

À ce jour, selon la preuve apportée par plusieurs études, il est possible d’utiliser le paramètre de l’équivalent de la concentration en hémoglobine des réticulocytes (RET-He) pour évaluer la cible de la supplémentation en fer chez les patients en IRC sous hémodialyse [5]. Il s’agit d'un paramètre utile pour évaluer le besoin de supplémentation en fer au cours de traitement par rHuEPO [3].

De plus, chez les patients atteints d'insuffisance rénale terminale (IRT) sous dialyse péritonéale, une corrélation du paramètre Delta-He avec les marqueurs d'inflammation IL-6 et hs-CRP a été observée [6]. L'étude a également révélé une association de Delta-He avec la réponse au traitement par ASE et le risque de mortalité toutes causes confondues, ce qui suggère l’utilité de ce marqueur pour l'évaluation du risque et la prédiction de la réponse ASE chez les patients en IRT sous dialyse péritonéale.

En résumé, l'utilisation de RET-He est notamment avantageuse chez les patients hémodialysés et permet d'adapter la supplémentation en fer et le traitement par EPO en fonction des besoins du patient. Outre RET-He, Delta-He présente également un grand intérêt en tant que marqueur alternatif de l'inflammation pour la prédiction de la réponse de l'ASE et l'évaluation du risque dans les troubles rénaux.

Résultats numériques

Le patient hémodialysé bénéficie, en raison de son statut, d’un suivi régulier de la NFS et de RET [4]. En examinant les données cumulées sur une période de six mois, l'hémoglobine ne s'est pas comportée comme prévu. En fait, elle a montré une tendance à la baisse. De plus, le RET-He est resté faible, confirmant que les globules rouges nouvellement produits contenaient moins d'hémoglobine.

Lors de la dernière évaluation, le patient était anémique (HGB = 9,5 g/dl ou 5,9 mmol/l) et l’équivalent de la concentration en hémoglobine des réticulocytes (RET-He = 16,2 pg ou 1,003 fmol) indiquait la présence de réticulocytes hypochromes. Pour plus de détails sur l'évolution des paramètres d’hématologie au cours du temps, veuillez-vous référer au tableau ci-dessous présentant les données cumulées relatives aux paramètres sélectionnés pour les globules rouges et les réticulocytes.

Le traitement par rHuEPO a été répété avec une dose augmentée. En dépit de l’augmentation du nombre absolu de réticulocytes et de la fraction de réticulocytes immatures (IRF) à l’issue de ce traitement, le RET-He est resté faible. Le Delta-He , ayant habituellement, chez les personnes en bonne santé, une valeur positive comprise entre +2 pg et +8 pg [7], est resté négatif chez ce patient durant toute la période d’observation en raison de l’inflammation. Une telle inflammation continue peut entraîner une mauvaise réponse au traitement par ASE, associée à son tour à un impact négatif sur la survie chez les patients en hémodialyse (HD) et en dialyse péritonéale (PD) [6]. 

Une supplémentation en fer associée à un traitement par ASE pourrait assurer une hémoglobinisation adéquate des nouveaux globules rouges.

Le tableau montre les données cumulées des paramètres sélectionnés.

Paramètres/dates de mesure 21.06. 26.08. 17.10. 19.11.
Globules rouges (x1012/l) 4.02 3.83 3.48 3.71
HGB (g/dl/mmol/l) 11.3 / 7.0 10.6 / 6.6 9.5 / 5.9 10.2 / 6.3
RET# (x109/l) 103.7 114.9 116.9 151.0
RET% (%) 2.58 3.00 3.36 4.07
RET-He (pg/fmol) 21.9 / 1.362 18.8 / 1.167 16.2 / 1.003 17.3 / 1.074
Delta-He (pg/fmol) - 22.1 / 0.222 - 31.4 / - 0.314 - 43.5 / - 0.435 - 35.1 / 0.351

 

Références

[1] Miwa N et al. (2010): Usefulness of measuring reticulocyte hemoglobin equivalent in the management of haemodialysis patients with iron deficiency. Int. J. Lab. Hematol. 32(2): 248–255.

[2] Buttarello M et al. (2016): Evaluation of the hypochromic erythrocyte and reticulocyte hemoglobin content provided by the Sysmex XE-5000 analyzer in diagnosis of iron deficiency erythropoiesis. Clin. Chem. Lab. Med. 54(12): 1939–1945.

[3] Maconi M et al. (2009): Erythrocyte and reticulocyte indices in iron deficiency in chronic kidney disease: Comparison of two methods. Scand. J. Clin. Lab. Invest. 69(3): 365–370.

[4] Mikhail A et al. (2017): Renal association clinical practice guideline on Anaemia of Chronic Kidney Disease. BMC Nephrol. 18(1): 345.

[5] Wirawan R et al. (2017): Concordance between Reticulocyte Hemoglobin Equivalent and Reticulocyte Hemoglobin Content in CKD Patients Undergoing Hemodialysis. Acta Med. Indones. 49(1): 34–40.

[6] Danielson K et al. (2014): Delta-He: A novel marker of inflammation predicting mortality and ESA response in peritoneal dialysis patients. Clin. Kidney J. 7(3): 275–281.

[7] Tracing iron deficiency – interview with Adjunct Professor Dr Mathias Zimmermann, Head Physician of the Central Department for Laboratory Medicine, German Red Cross hospitals Berlin, Germany. 05 May 2021. https://www.sysmex-europe.com/n/academy/knowledge-centre/expert-voices/haematology/tracing-iron-deficiency-part-1.html

Copyright © Sysmex Europe GmbH. All rights reserved.
Information

Nous informons les visiteurs que ce site Internet est, uniquement, à destination des professionnels de santé (*)
Merci de confirmer que vous êtes un professionnel de santé (*)

(*) Un professionnel de santé est défini comme toute personne habilitée à prescrire, dispenser ou utiliser des DMDIV (Dispositifs Médicaux de Diagnostic In Vitro) dans l’exercice de son art.

Excusez-nous.

Cette page est réservée aux professionnels. Ils ne sont pas autorisés.

Personnalisez vos paramètres

Nous utilisons des cookies pour vous permettre une utilisation optimale de notre site web et pour améliorer notre communication avec vous. Nous tenons compte de vos choix et nous n’utilisons que les données pour lesquelles vous nous donnez votre consentement.

* Peut conduire à des restrictions dans les contenus et l’expérience d’utilisateur
Détails sur les cookies
Cookies strictement nécessaires
Ces cookies contribuent à l’exploitation de notre site web en autorisant des fonctions de base, telles que la navigation sur le site et l’accès à des zones sécurisées de notre site web. Notre site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.
Cookies de statistiques
Ces cookies nous aident à comprendre comment des visiteurs interagissent avec notre site web, en récoltant des informations de façon anonyme. Ces informations nous permettent d’améliorer constamment notre offre.
Cookies marketing
Ils sont utilisés pour tracer des visiteurs sur des sites web. Ils ont pour objet de montrer des annonces pertinentes et attractives à chaque utilisateur et donc précieuses pour les éditeurs et les annonceurs tiers.