Sysmex France
Menu

Holbæk Tosoh G11 intégré à la solution Sysmex XN-9000

Introduction générale

L'hôpital de Holbaek au Danemark a été construit en 1844 dans un bâtiment de deux étages pouvant contenir 40 lits. D'autres bâtiments et services ont été ajoutés depuis et l'hôpital Holbaek fait désormais partie des 4 centres d'urgence de la région de Sjælland. Il affiche une capacité de 344 lits pour une zone qui compte plus de 200 000 habitants.

Dans son laboratoire, 60 techniciens se relaient 24 heures sur 24, pour effectuer les prélèvements sanguins, les analyses, la maintenance des instruments et le contrôle qualité. Ce laboratoire traite le sang de patients externes et de patients hospitalisés, mais aussi des échantillons transmis par les médecins généralistes à raison de deux réceptions par jour.

Bettina Madsen-Mogensen est l'une des quatre techniciennes responsables du laboratoire de Holbaek, où elle travaille depuis 15 ans. Cela fait 11 ans qu'elle y est en charge de l'analyse des tests HbA1c. Pendant cette période, elle a travaillé avec les Tosoh G5, G7, G8 et maintenant avec le Tosoh G11. Le Tosoh G11 n'a été connecté que récemment à la ligne automatisée XN-9000 de Sysmex, qui comprend trois analyseurs XN-10, l’étaleur colorateur SP-10, ainsi que la morphologie digitale avec le DI-60 et le trieur archiveur de tubes TS-10.

Le diabète au Danemark

Au Danemark, plus de 280 000 personnes sont atteintes de diabète, dont 252 000 de type 2 et 28 000 de type 1.

Configuration du laboratoire

La décision de rationaliser les tubes EDTA a réduit la quantité totale d'échantillons EDTA que le laboratoire doit traiter. Avant même que l'analyseur pour l’hémoglobine glyquée Tosoh ne soit intégré à la ligne XN-9000, la rationalisation des tubes EDTA avait modifié la façon dont les techniciens de laboratoire traitaient les échantillons. Après analyse des échantillons sur les analyseurs hématologiques Sysmex, les tubes d'HbA1c étaient triés dans des portoirs Sysmex par le module de tri intégré et acheminés vers la zone de stockage. Les techniciens de laboratoire devaient ensuite transférer manuellement les tubes dans des portoirs Tosoh en plaçant correctement le code-barre, avant de les insérer sur l'analyseur Tosoh G8.
Après la mesure, les échantillons devaient être à nouveau transférés dans d'autres portoirs et stockés au réfrigérateur.

En plus des échantillons provenant de patients hospitalisés et ambulatoires, le laboratoire reçoit aussi des échantillons transmis par des médecins généralistes deux fois par jour, à midi et à 16 heures. Les échantillons EDTA transmis par ces généralistes sont prétriés dans des portoirs Sysmex lorsqu'ils arrivent au laboratoire et sont directement chargés sur la ligne Sysmex XN-9000. Après le passage sur les analyseurs d’hématologie, le personnel de l'après-midi/du soir retire les échantillons d'HbA1c  des portoirs Sysmex et les place dans des portoirs Tosoh avec le code-barre visible sur le devant. Une fois que les échantillons provenant des généralistes ont été traités dans la soirée, tous les autres échantillons d'HbA1c sont stockés jusqu'au lendemain.

Le tri des échantillons sur chaîne Sysmex XN-9000 était déjà automatisé, mais les échantillons d'HbA1c devaient être manipulés et déplacés plusieurs fois dans la journée, avant et après l'analyse.

Bettina Madsen-Mogensen s'est souvent vu demander quand l'analyseur Tosoh serait intégré à la ligne automatisée Sysmex XN-9000.

La robustesse et la fiabilité du G8 ont permis au laboratoire de le conserver en vue d'une future utilisation pour la β-thalassémie.

 

Comment le changement d'instrument s'est-il déroulé pour le laboratoire ?

Le G8 de Tosoh a été installé en 2008 et devait être remplacé en 2019. Le laboratoire a fait des recherches et a sollicité différents laboratoires avant de publier un appel d’offres pour l’analyseur d’HbA1c. Ainsi que le précisait l’appel d’offres, la méthode d’analyse devait être l’HPLC, pour identifier les variants et autres hémoglobinopathies. L’appel d’offres a été remporté par l’analyseur de glycohémoglobine G11 de Tosoh en raison de la vitesse de l’instrument, de la méthode d’analyse par HPLC et du fait qu’il pouvait être connecté à des lignes automatisées.

Bettina Madsen-Mogensen n’a pas été la seule à prendre la décision de passer au Tosoh G11. Le médecin-chef et le biochimiste du laboratoire ont également participé à ce choix, puis à la mise en routine du Tosoh G11. Le passage du G8 au G11 a touché tous les techniciens de laboratoire qui travaillent par roulement. Comme le Tosoh G11 est très simple d’utilisation, le besoin de formation n’a pas été très important et le personnel a rapidement maîtrisé le changement de réactifs et de filtres. Le changement de filtres est d’ailleurs beaucoup plus facile que sur le Tosoh G8, et le Tosoh G11 peut gérer 600 injections par filtre, au lieu de 400 sur le Tosoh G8.

Le Tosoh G11 est plus rapide que le Tosoh G8 ; le chromatogramme a donc une présentation différente avec des zones différenciées pour les variants communs (HbA, HbD, HbS et HbE). Cela signifie que les techniciens de laboratoire travaillant quotidiennement avec l’HbA1c ont dû être formés à l’interprétation du chromatogramme délivré par le Tosoh G11 pour pouvoir lire et valider les résultats et identifier les variants.

Pour s’assurer que les résultats étaient comparables, ceux du Tosoh G11 ont été validés en les vérifiant par rapport à ceux du G8. Les variants connus ont également été analysés pour s’assurer que le Tosoh G11 pouvait les détecter et effectuer une compensation correcte pour tenir compte des variants courants. Le Tosoh G11 a également été validé en utilisant les contrôles de Tosoh Bioscience et les calibrants du DEKS (Institut danois pour l’assurance qualité externe des laboratoires du secteur de la santé).

De l'autonomie à l'automatisation

Le G11 a d'abord été installé en stand-alone, ce qui signifie que le flux de travail pour les échantillons d'HbA1c n'a pas beaucoup changé. Le véritable changement est intervenu lorsque l'analyseur de glycohémoglobine Tosoh G11 a été intégré à la ligne automatisée Sysmex XN-9000.

Les solutions Sysmex sont très flexibles et adaptables aux besoins spécifiques des laboratoires. Dans le cas de Holbaek, les spécialistes Sysmex ont imaginé une solution fonctionnelle dans un espace contraint. Pour assurer la fonctionnalité entièrement automatisée du Tosoh G11 et du module de tri des tubes TS-10 intégrés dans un espace restreint, une Turn-Unit a été prévue pour former une ligne automatisée en L. Lorsque le Tosoh G11 a été installé sur la chaîne Sysmex XN-9000, le personnel a uniquement été formé à la manipulation et au flux des tubes d'HbA1c sur la chaîne Sysmex, qui comprenait le module de tri des tubes (TS-10). Comme le Tosoh G11 avait déjà été validé en fonctionnement autonome, aucune autre validation n'a été nécessaire.

L'analyseur de glycohémoglobine G11 a été choisi en raison de la vitesse de l'instrument, de la méthode d'analyse HPLC et du fait qu'il pouvait être connecté à des lignes automatisées.

Valeur ajoutée du TS-10

  • Optimisation du flux de travail pour l’hématologie de routine
  • Traitement par tri intelligent et sélectif des tubes échantillons primaires à code-barre
  • Meilleure efficacité pour les tubes EDTA, de l'entrée des échantillons à leur archivage dans le flux de travail du laboratoire
  • Soulager les techniciens de laboratoire

Valeur ajoutée du Tosoh G11

  • Temps de traitement plus rapide grâce à la suppression de tâches manuelles
  • Plus de temps disponible pour d'autres tâches, car aucune interaction manuelle n’est nécessaire : les tubes destinés à une analyse HbA1c sont transférés automatiquement sur l’/les analyseur(s) G11.
  • La gestion intelligente du flux de travail garantit

Où avez-vous constaté des améliorations dans votre flux de travail ?

Bettina Madsen-Mogensen est très enthousiaste à l'idée de partager la façon dont leur flux de travail a changé

Depuis l'installation de l'analyseur de glycohémoglobine Tosoh G11, intégré à la ligne d'hématologie automatisée XN-Series de Sysmex, la manipulation manuelle des échantillons est presque inexistante. Lorsque le laboratoire reçoit des échantillons en interne ou en provenance des médecins généralistes, les échantillons sont chargés dans des portoirs Sysmex puis sur la chaîne Sysmex. Nous n'avons donc plus besoin de manipuler les échantillons d'hématologie ou d'HbA1c avant leur analyse complète.

Comme nous disposons d'un service médical ambulatoire dans l'hôpital, nous garantissons aux endocrinologues un temps de traitement réduit (TAT) de 30 minutes quand les patients doivent se rendre à d'autres consultations. Le temps d'analyse rapide de 60 secondes assuré par le Tosoh G11 nous aide à y parvenir.

L'analyseur nécessitant très peu de d'interventions et presque pas de manipulation des échantillons, nous n'y faisons presque plus attention, alors qu'il fonctionne jour et nuit. La stabilité du Tosoh G7 et du Tosoh G8 est retrouvée dans l'analyseur Tosoh G11, ce qui en fait une solution automatisée parfaite.

La plus grande amélioration que nous avons obtenue concerne l'équipe du soir et de nuit. Comme elle compte un effectif plus réduit, les collaborateurs peuvent se concentrer sur autre chose que de déplacer des échantillons d'un analyseur à un autre. Grâce à l’Extended IPU Expert, nous avons intégré la validation de l'HbA1c à celle de l'hématologie, ce qui signifie que tous les résultats des analyseurs peuvent être validés à partir du même endroit dans le laboratoire, sans avoir à nous déplacer d'un analyseur à l'autre.

Conclusions de Bettina Madsen-Mogensen

Même si l'analyseur est presque « invisible » dans la routine quotidienne, nous avons remarqué une grande amélioration du temps de traitement (TAT) pour les échantillons d'HbA1c. La technologie HPLC nous permet d'identifier les variants. Ces derniers pourraient passer inaperçus si l'on utilisait d'autres méthodes d'analyse de l'HbA1c et pourraient éventuellement donner des résultats HbA1c incorrects, voire aboutir à des diagnostics erronés de diabète sucré.

L'analyseur Tosoh G11 est très facile à utiliser, il n'occasionne presque pas de maintenance et tombe rarement en panne. Il est muni d'un indicateur de fuite pour la colonne et le changement de filtre est également beaucoup plus facile sur le G11 qu'il ne l'était sur le G8.

Copyright © Sysmex Europe GmbH. All rights reserved.
Information

Nous informons les visiteurs que ce site Internet est, uniquement, à destination des professionnels de santé (*)
Merci de confirmer que vous êtes un professionnel de santé (*)

(*) Un professionnel de santé est défini comme toute personne habilitée à prescrire, dispenser ou utiliser des DMDIV (Dispositifs Médicaux de Diagnostic In Vitro) dans l’exercice de son art.

Excusez-nous.

Cette page est réservée aux professionnels. Ils ne sont pas autorisés.

Personnalisez vos paramètres

Nous utilisons des cookies pour vous permettre une utilisation optimale de notre site web et pour améliorer notre communication avec vous. Nous tenons compte de vos choix et nous n’utilisons que les données pour lesquelles vous nous donnez votre consentement.

* Peut conduire à des restrictions dans les contenus et l’expérience d’utilisateur
Détails sur les cookies
Cookies strictement nécessaires
Ces cookies contribuent à l’exploitation de notre site web en autorisant des fonctions de base, telles que la navigation sur le site et l’accès à des zones sécurisées de notre site web. Notre site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.
Cookies de statistiques
Ces cookies nous aident à comprendre comment des visiteurs interagissent avec notre site web, en récoltant des informations de façon anonyme. Ces informations nous permettent d’améliorer constamment notre offre.
Cookies marketing
Ils sont utilisés pour tracer des visiteurs sur des sites web. Ils ont pour objet de montrer des annonces pertinentes et attractives à chaque utilisateur et donc précieuses pour les éditeurs et les annonceurs tiers.